LIVRE PARIS COMPTE RENDU

Publié le par Lehane

LIVRE PARIS COMPTE RENDU

Après avoir compté les jours pour ce salon, il fallait bien que je vous face un petit compte rendu de ma journée.

Arrivée juste après l’ouverture, déjà beaucoup d’attente mais ensuite l’entrée au paradis.

 

En moins de 5mn j’avais déjà acheté un livre !! Ça commence bien !!

Le matin c’est assez calme j’ai passé un petit moment sur un stand bouddhiste fantastique, a base de thé et livre gratuit ! Ces gens font rêver !! Ils dépendent du Vénérable maitre Hsing Yun, j’ai beaucoup aimé discuter avec eux malgré l’accent. Je regrette de ne pas les avoir pris en photo, ils étaient charmants.

Ensuite j’ai discuté un peu avec Monsieur Jacques Pradel , j’ai pris son livre sur les affaires criminelles, il m’y a fait une sympathique dédicace.

J’ai croisé d’autres dédicaceurs étranges aussi !! Mdr

Fin de matinée j’avais déjà des sacs bien remplis.. Dure dure… C’était lourd !!

L’après-midi était plus corsé car beaucoup de monde, très chaud et les sacs trop lourds… Des files d’attente pour les dédicaces à n’en plus finir et on y croise des gens dont on se fout royal, comme Ségolène !!! :-)

Mais j’ai réussie a avoir les dédicaces que j’espérais  comme Bernard Minier, Karine Giebel, Stéphane Bourgoin… sauf  Agnes Martin-Lugand car il y avait trop de monde et tous aux mêmes heures donc je suis repartie avec mon livre sans dédicace. J’en ai eu d’autres a la fin car j’ai acheté les livres et ils étaient la et moins connues donc tout bénef !!

Stéphane BourgoinBernard MinierKarine Giebel

 

 

 

 

Karine Giebel je n’avais lu qu’une nouvelle alors je lui ai demandé par quel livre commencer…  Mdr

J’ai aussi acheté de souvenirs du salon (mug, sac, carnet…) et  des fruits secs a des asiatiques qui m’ont couté une fortune (les fruits pas les asiatiques…)

En résumé ça donne ca :

- une dizaine d’achats

- 6 dédicaces (non pas la souris..)

- plus de jambes, plus d’épaule et épuisée

- un portefeuille vide mais un smile énorme  

 

Publié dans salon, actualités, Littérature

Commenter cet article