Guérilla Social Club

Publié le par Lehane

Guérilla Social Club

Résumé :

Deux hommes disparaissent à Madrid. Un autre à Paris et une femme à Buenos Aires. Chaque fois, le même scénario : les victimes sont enlevées et leur cadavre retrouvé mutilé. Toutes ont aussi un passé commun : leur combat contre les dictatures d’Amérique latine dans les années 1970 et 1980.

Parmi ces disparus figure l’un des amis du journaliste madrilène Diego Martín. Il décide de se pencher sur cette affaire pour son émission de radio, aidé par la détective Ana Durán, sa complice de toujours, et par l’avocate Isabel Ferrer.

Une enquête de tous les dangers qui va les mener de l’Espagne à l’Argentine en passant par le Chili, et les obliger à se confronter aux fantômes de l’Histoire. Ce qu’ils découvriront fait froid dans le dos, car, quarante ans après l’opération Condor, le rapace continue de voler.

Mon avis :

Tout d’abord, merci a lecteurs.com et les éditions préludes pour m’avoir envoyé ce livre.

Ca aurait pu commencer mal, car je ne connaissais rien a l’Histoire de l’Amérique latine, je ne m’intéresse absolument pas aux histoires de narcos trafiquants et je n’ai pas lu « Mala vida » le premier livre de Marc Fernandez avec les mêmes personnages principaux. Et pourtant, j’ai pris une belle claque avec ce roman.

Le livre commence a l’époque de Pinochet et avec la résistance. L’auteur nous donne donc les bases de l’histoire en nous expliquant la situation dans toute l’Amérique latine dans ces années là sans pour autant nous assommé avec des faits historiques. Ni trop, ni pas assez, la dose parfaite pour bien rentrer dans l’histoire.
Ensuite on revient au présent et on découvre les personnages principaux et on peut facilement s’y attacher sans avoir lu « Mala vida ».

Je ne mettrais pas ce roman dans la catégorie « polars » car nous, lecteurs, on a les réponses bien avant le héro mais cette histoire est tout de même passionnante. On ne s’ennuie a aucun moment, on voyage dans différents pays de l’Amérique latine et d’Europe… On suit pleins de monde différents et en même temps on n’est jamais perdu ! Ca se lit très vite et on a aucune envie que ça s’arrête !!

Ca m’a donné envie d’en savoir plus sur cette Histoire de l’Amérique latine et aussi l’envie de lire « Mala vida ». Je conseille fortement ce roman. Pour moi ça a été une vrai surprise, une très belle claque !!

Satisfaction : 95%

Publié dans Livres, Littérature, Critiques

Commenter cet article