LA MEMOIRE FANTOME DE FRANCK THILLIEZ

Publié le par Lehane

LA MEMOIRE FANTOME DE FRANCK THILLIEZ

"Un courant d’air s’invita dans le couloir. La caresse froide et osseuse de la Mort."

 

Résumé de l'éditeur :

Une femme à bout de souffle court sous l'orage. Dans le creux de sa main, un message gravé en lettres de sang : "Pr de retour". Elle pense être en février, nous sommes fin avril. Elle croit sa mère vivante, celle-ci s'est suicidée voilà trois ans dans un hôpital psychiatrique... Quatre minutes. C'est pour elle la durée approximative d'un souvenir. Après, les mots, les sons, les visages... tout disparaît. Pourquoi ces traces de corde sur ses poignets ? Que signifient ces scarifications, ces phrases inscrites dans sa chair ? Quel rapport entre cette jeune femme et les six victimes retrouvées scalpées et torturées quatre années plus tôt ? Pour Lucie Hennebelle", promue lieutenant à la brigade criminelle de Lille depuis l'affaire de la 'chambre des morts', la soirée devait être tranquille. Elle deviendra vite le pire de ses cauchemars... Une lutte s'engage, qui fera resurgir ses plus profonds démons.

" La mémoire du corps... Celle associée avec notre mémoire implicite... Celle qui provoque les suées, qui accroît les pulsations cardiaques face à une situation déjà vécue mais dont on n'a pas forcément le souvenir. Son corps se rappelle que vous l'avez agressé, mais pas sa mémoire."

Mon avis :

Encore impressionnée par Franck Thilliez !

Je suis impressionnée par son travail sur chaque roman, on sent la recherche qu’il fait sur les différents sujets du livre. En plus d’être très agréable a lire, en plus de l’enquête, en plus des personnages passionnants, on apprend pleins de choses encore plus passionnantes. Ce qui fait qu’en plus de passer un bon moment dans un roman on en ressort plus instruits.

Dans la mémoire fantôme, on apprend sur deux sujets. Le premier bien évidemment vu le titre c’est le fonctionnement de la mémoire, je dirais plutôt les mémoires comme Franck Thilliez nous l’explique à travers le personnage du médecin de Manon. Le second sujet ce sont les maths, et là je ne parle pas des maths qu’on apprend à l’école, mais plutôt du niveau bien au-dessus, mathématicien chevronné.

Au niveau des personnages, dans « la mémoire fantôme » on retrouve le personnage de Lucie Hennebelle qui menait déjà l’enquête dans « la chambre des morts ». On en apprend un peu plus sur elle, elle devient beaucoup plus attachante.

On découvre Manon, jeune femme d’une intelligence merveilleuse mais qui suite a une agression n’a plus que 4 mn de mémoire courte. J’ai adoré Manon, je m’y suis attachée même si parfois ses choix et obsessions pouvaient m’agacer.

Il a ce flics aussi qu’on ne peut que détester et le frère de Manon qu’on ne sait trop si on doit le détester ou non… Et pleins d’autres encore !!

L’enquête est palpitante, on doute de tout le monde tout le temps, un peu comme Manon qui ne sait jamais si elle peut faire réellement  confiance aux gens puisqu’elle ne se souvient pas d’eux. Quand on croit que tout est terminé, on est encore surprit. Jusqu’au bout il se passe quelque chose, il n’y a aucune longueur, on ne s’ennuie jamais.

Le seul bémol si il faut en trouver un, c’était le nombre de référence a  « La chambre des morts » car je l’ai lu il a une dizaine d’année alors j’en avais très peu de souvenirs.

Ma conclusion c’est que ce roman est une merveille. J’ y repense souvent depuis que je l’ai terminé. Il va rester gravé dans ma mémoire ;-) !!

Et le bonus a la fin avec l’énigme d’Einstein a résoudre !! Idée grandiose Monsieur Thilliez !!

 

Satisfaction : 99%

Publié dans Livres, Littérature, Critiques

Commenter cet article